Comment rentrer dans une école de commerce ?

Un étudiant fait face à une large option d’études après le Bac, néanmoins intégrer une école de commerce reste le rêve de nombreux jeunes dans le but de décrocher un prestigieux diplôme. Cette volonté de s’inscrire dans une école est aussi motivée par le fait que leur diplôme leur permettra de se trouver en tête de peloton pendant les campagnes de recrutement des entreprises. Par ailleurs, le fait d’avoir un diplôme d’une école de commerce accroît leurs chances de trouver des emplois toujours bien rémunérés. Quoi qu’il en soit, voici les 3 manières différentes pour intégrer une école de commerce. Il reviendra au candidat de choisir la méthode qui réponde le mieux à ses attentes, mais également à son niveau actuel.

L’intégration après-Bac

La première voie pour s’inscrire dans une école de commerce est l’intégration directe après le Baccalauréat, à la suite d’un concours post-bac. Le candidat suivra alors son cursus universitaire dans l’école de son choix, et ce, dans le but de décrocher le Bachelor et le Master. À ce jour, on recense plus d’une centaine d’écoles de commerce en France et celles-ci ont pour habitude de recruter directement de jeunes bacheliers pour des programmes de formation établis sur 3, 4 ou 5 ans. Cette alternative est idéale pour les étudiants de niveau moyen qui n’envisagent pas les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) établies sur 2 ans. Intégrer une école de commerce ne doit toutefois pas être une solution de facilité, car la vigilance doit être de mise sur le choix de l’établissement. Il est en effet important de se fier aux labels officiels, à la qualité de l’enseignement ainsi qu’à l’expérience des enseignants avant de s’inscrire. Il existe des centre de formation qui vous permettrons une préparation optimal pour ces écoles. Vous trouverez plus d’informations sur le site pge-pgo.fr

Les concours après les cours préparatoires

La seconde voie pour intégrer une école de commerce s’effectue à travers les concours après prépa. Il existe ainsi les prépas HEC (classe préparatoire aux hautes études commerciales), les prépas ENS (École Normale Supérieure), comprenant la prépa D1 (droit, économie, management) et la prépa D2 (économie et gestion), sans oublier les prépas Khâgnes pour les littéraires.
À l’issu de ces étapes préparatoires, les étudiants pourront s’orienter sur deux concours permettant d’accéder aux grandes écoles de management en France :
— la BCE (banque commune d’épreuves écrites), qui réunit désormais 24 écoles de management et de commerce ;
— l’Ecricome Prépa (écrits Communs), dont un concours spécialement mis en place pour les étudiants en prépa CPGE-ECE (option économique), ECS (option scientifique), ECT (option technologique), et qui regroupe actuellement 2 grandes écoles de management et de commerce.

Les admissions parallèles

La dernière voie qui tend à être de plus en plus empruntée par les étudiants s’effectue par les admissions parallèles. Aussi appelée admissions sur titre, cette méthode de recrutement offre aux étudiants l’opportunité d’entrer directement en 1ère ou en 2ème année. Les étudiants en DUT, en DTS, en License, en Maîtrise peuvent ainsi passer un concours et intégrer immédiatement les grandes écoles. Les concours Passerelle et Tremplin qui sont les plus connus sont destinés à ceux qui ont déjà un niveau bac+2, bac+3 ou bac+4 et qui veulent décrocher un prestigieux Master. En outre, de plus en plus d’écoles, parfois les plus prestigieuses, offrent de nombreuses possibilités aux candidats qui veulent compléter leur formation initiale par un diplôme d’excellence dans le domaine du management.

En France, quelle que soit la filière choisie au début des études, on a de plus en plus l’impression qu’elles peuvent toutes déboucher sur les écoles de commerce. Bien sûr, il faut le plus souvent passer par un concours. Ces concours sont bien sûr élitistes et seuls les meilleurs candidats sont reçus, mais à la clé, ils décrocheront un diplôme en management avec lequel ils auront d’excellentes opportunités de carrière.