Formation chauffeur VTC : 3 choses à savoir

Le métier de chauffeur VTC représente une occupation formelle qui est bien encadrée. En effet, ce n’est pas une de ces occupations que l’on exerce au hasard. On devient chauffeur VTC après la réalisation de différentes démarches indispensables. La formation est sans aucun doute l’une des étapes les plus importantes. Avant de se lancer de manière concrète, voici trois points à considérer et à retenir pour les futurs professionnels dans le domaine.

Déterminer avec précision le rôle d’un chauffeur VTC

Pour les personnes qui aspirent à entrer dans la grande famille des chauffeurs VTC, la première chose à faire est de se renseigner plus amplement sur le sujet. On ne devient pas professionnel dans ce secteur sans avoir collecté toutes les informations sur le métier. Ce sera un moyen efficace de se familiariser avec l’univers VTC. Déterminer avec précision le rôle d’un chauffeur VTC est à la portée de tous ceux qui souhaitent en savoir davantage sur cette occupation.

Avant toute chose il est essentiel de souligner que le chauffeur VTC est à distinguer du chauffeur de taxi classique. En effet, ces deux métiers sont deux choses différentes. Tout d’abord, VTC est un acronyme qui signifie Véhicule de Transport avec Chauffeur. Dans le cadre de ce travail le professionnel sera en charge du transport de personne d’un point A à un pont B, à bord d’une voiture d’une certaine gamme. En effet, les déplacements VTC se font dans un véhicule de luxe. En principe, les courses se font à partir d’une réservation par le client. Elles ne peuvent s’effectuer sans la signature d’un contrat entre ce dernier et le transporteur.

Ensuite, le prix de la course est lui aussi convenu avant que le transport ne se concrétise. Les tarifs VTC sont en général libres. Ils sont fixés en tenant compte plusieurs critères (distance à parcourir, durée de la course…) dont les protagonistes auront à observer ensemble. Enfin, contrairement aux taxis classiques, les chauffeurs VTC sont tenus de garer leur véhicule dans un espace dédié (parking ou garage). Le stationnement sur la voie publique leur est interdit.

Il est important de trouver une formation de qualité

Les établissements qui proposent de former au métier de chauffeur VTC sont nombreux. Il est tout à fait possible d’en trouver près de chez soi. Pour les habitants de la ville de Créteil, dénicher une formation vtc à créteil est une mission accessible. Une recherche sur internet serait une bonne initiative à ne surtout pas hésiter à prendre.

Les professionnels qui proposent ce genre de formation sont de plus en plus nombreux à avoir une visibilité sur la toile. Par ailleurs, se rendre à la Chambre des Métiers et de l’artisanat est également une suggestion intéressante pour les candidats. Ils pourront y récolter toutes les informations qu’ils désirent au sujet de la formation pour devenir chauffeurs VTC.

Les points à retenir pour devenir chauffeur VTC

Pour finir, il serait intéressant d’offrir un résumé des points importants à retenir pour les candidats au poste de chauffeur VTC. Ils auront à :

  • réaliser une inscription à l’examen de conducteur VTC et passer les épreuves,
  • faire une visite médicale et obtenir un certificat délivré par un médecin agréé,
  • faire la demande d’une carte VTC,

sélectionner un statut juridique et créer son entreprise